logo

The Rider The Steed The Dragon The Saint-Georges icons of P.Iérémiadis, Lambros Kampéridis

There are no translations available.

 



The Rider The Steed
The Dragon

The Saint-Georges icons
of Péris Iérémiadis

Lambros Kampéridis

52 pages, 21,5 x 14,5 cm,
10 reproductions couleur, 2016
ISBN 978-960-7120-38-0
papier relié 
Denise Harvey (Éditeur),
340 05 Limni, Eubée, Grèce.
TVA Reg. No. EL013143429.
Diese E-Mail-Adresse ist gegen Spambots geschützt! Du musst JavaScript aktivieren, damit Du sie sehen kannst.
Tel./Fax (0030) 22270 31154

 

 

 

Le chevalier, le cheval,
le dragon

Les Saint-Georges
de Péris Iérémiadis

Lambros Kampéridis

traduction en anglais
de l'ouvrage paru en 2010:


cliquer sur l'image ci-dessus

Peris Ieremiadis (1939–2007) was born in Athens and studied painting at the École des Beaux-Arts in Paris. He lived and worked in Paris for several years, returning to Greece in 1972, and thereafter was based mainly in Athens where his work was regularly exhibited in various galleries. His renowned series of works on Saint George, which is the subject of this study, were hailed as important cultural events.

Peris Ieremiadis (1939-2007) est né à Athènes et a étudié la peinture à l'École des Beaux-Arts de Paris. Il a vécu et travaillé à Paris pendant plusieurs années, retournant en Grèce en 1972, et par la suite basé principalement à Athènes où son travail a été régulièrement exposé dans diverses galeries. Sa célèbre série d'œuvres sur Saint George, qui fait l'objet de cette étude, a été saluée comme un événement culturel important.


Product Description

Lambros Kamperidis’s study of Peris Ieremiadis is a work of therapy for our times. Not our modern introspection, but therapeia, the attending to and healing of wounds that sever the relationships between ourselves and others. This therapy is bodily, visceral, full of colour and of darkness. The death of his friend who spent his last creative energies painting variations of dragon-slaying Saint George on his regal horse triggers in Kamperidis an exuberant litany of associations, a delicate interlace linking pagan and Christian, Germanic and Greek, spiritual heroes and evil monsters. Kamperidis makes us all part of the interlace, for it is precisely through awareness of our interconnected nature that the therapy can begin to work. Through the impatient and spell-binding movements of his imagination, Kamperidis shows the reader how to reconnect the pieces in a fragmented world.

Elizabeth Key Fowden

 

 

 
 
 
 
 
 
 

 

L'étude de Lambros Kamperidis sur Peris Ieremiadis est un travail de thérapie pour notre époque. Pas notre introspection moderne, mais therapeia , le soin et la guérison des blessures qui rompent les relations entre nous et les autres. Cette thérapie est corporelle, viscérale, pleine de couleur et d'obscurité. La mort de son ami qui a dépensé ses dernières énergies créatives à peindre des variations de Saint George sur son cheval royal déclenche à Kamperidis une litanie exubérante d'associations, un délicat entrelacs entre païens et chrétiens, germaniques et grecs, héros spirituels et monstres maléfiques. Kamperidis fait de nous tous des entrelacs, car c'est précisément à travers la conscience de notre nature interconnectée que la thérapie peut commencer à fonctionner. À travers les mouvements impatients et envoûtants de son imagination, Kamperidis montre au lecteur comment reconnecter les pièces dans un monde fragmenté.

Elizabeth Key Fowden

The author of this book endeavours to show that human existence cannot be understood only by the laws that govern natural life. The human person emerges out of the struggle with the forces that are lurking to annihilate the freedom of the human being. What finally emerges is the free person, endowed with a unique and distinct soul, a singular existence owing his or her being not to biological origins but to a destination pointing towards eternity. Often, this encounter takes the form of artistic creation, as in the case of Peris Ieremiadis, the painter whose struggle with the evil of illness and his numerous depictions of Saint George inspired Lambros Kamperidis to create this work ‘towards a Life of the Saint for our times’.

Lakis Proguidis

L'auteur de ce livre s'efforce de montrer que l'existence humaine ne peut être comprise que par les lois qui régissent la vie naturelle. La personne humaine émerge de la lutte avec les forces qui se cachent pour anéantir la liberté de l'être humain. Ce qui finalement émerge, c'est la personne libre, dotée d'une âme unique et distincte, d'une existence singulière, due non à des origines biologiques, mais à une destination orientée vers l'éternité. Souvent, cette rencontre prend la forme d'une création artistique, comme dans le cas de Peris Ieremiadis, le peintre dont la lutte contre le mal de la maladie et ses nombreuses représentations de Saint Georges ont inspiré Lambros Kamperidis pour créer cette œuvre «vers une Vie du Saint nos temps ».

Lakis Proguidis


 

traduction automatique Google de la notice (source: https://www.stspress.com/shop/books/the-arts/the-rider-the-steed-the-dragon/)

Pour en savoir plus sur Lambros Kampéridis

 

 

 Revue de presse

 

Joomla SEO by AceSEF