logo
Home Parcours

Revue «Ελληνική Παρουσία / Présence hellénique »

 

 

Péris Iérémiadis, entre 1961 et 1963, alors qu’il était étudiant à École nationale supérieure des beaux-arts, a pris la direction de la revue «Ελληνική Παρουσία / Présence hellénique» - Μηνιαίο περιοδικό της Ενώσεως Ελλήνων Σπουδαστών Παρισίων / journal mensuel de l'Union des étudiants grecs de Paris. Il a été également Président de l'association un certain temps (dates en cours de vérification).
Cette revue s’adressait aux jeunes grecs qui faisaient leurs études à Paris.Très engagée à gauche, la revue diffusait aussi bien des articles de fond (politique, histoire, sociologie, philosophie, littérature, théâtre, cinéma, architecture, arts plastiques, folklore grec, etc.), des compte-rendus d’assemblées générales de l’Association, des nouvelles du Pavillon grec, que des annonces et des informations visant à accompagner les étudiants dans leurs démarches administratives.

Selon l’écrivain Dimitris Nollas qui participait à cette aventure comme secrétaire de la revue, Péris était responsable à la fois du contenu de la revue, de sa mise en pages et des illustrations qu’il réalisait à la main. La revue était imprimée à la ronéo chez un Grec, au n°14 de la rue Jacob,  qui donne sur la place de Furstenberg. Dimitris Nollas : « Dans un appartement qui, à cette époque-là, était en perpétuel état de rénovation par son propriétaire, feu Nikos Papatheodorou, établi à Paris depuis 1948 et qui avait une dizaine d’années de plus que nous (Péris Iérémiadis, Marios Katsouros, Zahos Papazachariou et Dimitris Nollas). Une étrange personne, communiste avec un zeste de nihilisme, venu si tôt en France, pendant la guerre civile, pour rejoindre en Grèce du Nord les partisans du Parti Communiste, via Paris ! Il avait une influence décisive sur nous les jeunes, c’est pourquoi nous l’appelions « l’oncle » (en grec Θείος...). On voyait un stalinien qui en même temps conservait un esprit d’indépendance, sans pour autant avoir été jusqu’à rompre avec le Parti Communiste. C’est ce comportement que Péris estimait chez lui. Il souriait toujours envers «l’oncle», sa critique sui generis, sinon nihiliste. En même temps, Péris appréciait que  son extravagance laisse un espace de liberté à ces jeunes cocos d’antan que nous étions (et nous étions nombreux à cette époque). Il se souciait de nous tous et, esprit libre et indépendant lui-même, il essayait toujours de développer chez nous un esprit critique devant tout événement, social ou pas. Il craignait la démolition de notre petite société de gauche, au vu de la décomposition stalinienne déjà entamée depuis les années 1950 et de l’omniprésence de la critique de l’état totalitaire soviétique.»



L’association ASKI,  "Archives de l'histoire sociale contemporaine",  a mis en ligne  plusieurs exemplaires de la revue Présence, Voici cinq numéros complets, en grec (mais à noter un article en français sur la fête de l'indépendance nationale grecque dans le numéro de mars 1963):

 


 décembre 1962
numéro 1
  janvier 1963
numéro 2
 février-mars 1963
numéro 3 
 avril-mai 1963
numéro 4
décembre 1963
numéro 7

 

 ZOUM sur les ILLUSTRATIONS

Illustrations

 

        

 
         


 
 

 
 

    
 

         

 
 
 
 

  

 
 
  
 
 

Titres et entêtes

 

 



 
 
 

 

 

Encadrés

 

 
 
 

source : (La bibliothèque de l'ASCI : http://www.askiweb.eu/index.php/el/) - traduction possible en français.

ASKI : association à but non lucratif "Archives de l'histoire sociale contemporaine"  (ASKI), fondée en Janvier 1992 par un groupe d'historiens et de  politologues, dont le but est préserver et de développer la recherche à partir d’archives relatives à  l'histoire grecque (plus de 5.000.000 documents). La bibliothèque ASKI se concentre sur l'histoire politique et sociale du 20ème siècle, avec un accent particulier sur le chemin historique de la gauche grecque. Parmi les plus de 25 000 titres enregistrés figurent de rares éditions des quêtes socialistes du début du XXe siècle, des versions illicites de la période de l'occupation, des journaux des années troublées de la guerre civile, des formes tirées de l'expérience de réfugiés civils, des brochures et des magazines antidictatoriaux.

> Péris et les Editions

 

Joomla SEO by AceSEF