logo

Vassiliki Papageorgiou, marraine de l'association

Vassiliki Papageorgiou
Poétesse lyrique et interprète


 

Marraine de l’Association

 

 

 

« Je suis marraine de l’association tout d'abord comme amie de Péris et pour l’amour que je lui porte toujours. Pour moi, Péris demeure présent au quotidien, dans l'expérience partagée, la mémoire et la vision d’un monde œcuménique - où il était un vrai maitre - en restant fidèle aux racines et aux couleurs de l’âme de son propre pays.
Sa présence m’a donné du courage, son œuvre de l’inspiration.
L’association ne peut préserver sa présence, au moyen de son œuvre, que grâce à tous ceux qui y participent »

Présentation

Originaire de Smyrne et de Lesbos ; en Grèce.

Habite à Istanbul.

 

Son parcours
en grec, en turc,
en anglais et en français.

Articles de presse
en grec et en anglais

Sa discographie

Ses poèmes
en grec

Ses photos


Née à Athènes d’une famille originaire de Smyrne et de Lesbos, Vassiliki consacre sa vie à la musique, au chant et à la poésie.
En se mettant très jeune à la recherche des traces et de ses racines musicales, elle étudia la tradition du chant traditionnel grec auprès de Vangelis Soukas, prenant part à maints « panigyria » (genres de kermesses musicales) dans toute la contrée de la Grèce. Séduite par les instruments musicaux traditionnels et les sons particuliers d’Asie Mineure, de la mer Égée et de la Méditerranée en général, elle diffuse depuis, à travers la Grèce et en Turquie, des chants grecs, espagnols, italiens et turques, accompagnée par des groupes divers comme :

- « Mousikos Thiasos »  (Troupe Musical)  1991-92
- « Kompania Rembetiko » de Thesia Panagiotou et de Kostas Ferris (1993),
- « l’Ensemble expérimental  du Bosphorus Contemporain ».
- le groupe populaire Turc «Gündoğarken» adaptant des paroles grecques à leurs chansons qu’elle interpréta aussi pour enregistrer un album intitulé «Vradinos tis Polis Ouranos» («Le ciel du soir sur la Cité») qui sortit simultanément en Grèce et en Turquie (2004).
- enregistrement d’un recueil de chansons grecques et turques pour un album intitulé «Ellinitourkika». (2010).

Enfin elle pénétra dans le domaine de l'écriture poétique, en créant et en traduisant  des poèmes pour:
-  l’album en solo “Dernier bateau de Halki" pour lesquels Hasan Esen composa la musique (en 1996),
-  l’ album «La Route de la Soie» (1998), du groupe « Bosphorus Contemporain »
- l’ album «Au Delà du Bosphore» (2003) du groupe « Bosphorus Contemporain » pour lesquels elle écrivit les paroles tout en les interprétants sur des musiques composées par les musiciens grecs et turcs de l’ensemble.
-  la traduction en grec du recueil de poèmes de Rainer Maria Rilke intitulé «Le Livre de la Pauvreté et de la Mort» (Ed. Indiktus, 2008).
- la collaboration à l’Anthologie littéraire «Constantinople, Une Ville dans la Littérature» où paraissent certains des ses poèmes (Ed. «Metaihmio», 2008).

Elle prend part, au mois de Mai 2010, au festival international de poésie qui fut une des manifestations  à l’occasion  de l’organisation « Istanbul Capitale Européenne de la Culture pour 2010 ».

Depuis 2008 Vassiliki, en parallèle de concerts et de nouvelles enregistrements, travaille avec son mari Nikiphoros Metaxas et leur ONG (organisation non gouvernementale) grecque « Bosphorus Cultural Alliance » sur la restauration du bâtiment de l’ancienne école primaire grecque sur l’île de Heybeli à Istanbul, d’en faire un centre culturel international pour l’éducation et la recherche musicale. Les activités du Centre International de Recherche Musicale, se concentreraient sur les traditions musicales de l’Anatolie et de la région méditerranéenne et un accent tout particulier serait mis sur la créativité et l’ouverture aux genres contemporains de l’expression artistique.

quelques chansons:

- Ta Karavia tou Mesimeriou
Elâ Gözlü Pirim Geldi
Yarim İstanbul'u mesken mi tuttun
Prin na m'arnitheis - Πριν να μ' αρνηθείς
For Sappho - Μνήμη Σαπφούς

Association

 

Joomla SEO by AceSEF